Devenir webdesigner : tout ce qu’il faut savoir

devenir webdesigner

Le métier de webdesigner, encore méconnu il y a quelques décennies, suscite aujourd’hui un intérêt grandissant. Depuis l’avènement de l’ère numérique, un nombre conséquent d’individus ont découvert en ce métier une vocation, et d’ailleurs, la demande est importante. Toutefois, on ne s’improvise pas webdesigner, nous allons vous dévoiler tout ce qu’il faut savoir de ce métier.

devenir webdesigner

Description du métier

Un webdesigner est un professionnel qui prend en charge la page web d’une entreprise. Cette prise en charge va de la conception de la page à sa gestion.

Tout d’abord, il doit analyser les attentes du client. En effet, le site internet constitue une véritable vitrine pour une entreprise. Son contenu doit alors refléter conformément son image. Le web designer doit donc définir et respecter un cahier de charge.

Parallèlement à cela, le webdesigner doit prendre en compte les règles qui régissent le domaine numérique et les contraintes financières.

Ensuite, il devra établir une maquette, pour que le client puisse avoir un aperçu de l’interface de son futur site. Le client pourra y voir la disposition des textes et des images, la typographie, en fonction de l’image qu’il veut véhiculer, ainsi que l’audience qu’il cible.

Une des missions du webdesigner est aussi de créer un site ergonomique, c’est-à-dire d’une accessibilité facile pour tout le monde, tout en restant fonctionnel. Il doit également s’assurer que le site soit optimisé pour tous les supports. Les internautes pourront donc visiter la page, qu’ils soient devant leurs ordinateurs ou avec leurs smartphones.

Une fois le site livré au client, il doit maintenant assurer son suivi. Apporter des modifications ou des mises à jour nécessaires d’une part, puis gérer la bonne fréquentation du site de l’autre.

devenir webdesigner

Parcours et formations nécessaires

Après le baccalauréat, le candidat aura 2 ans pour avoir un BTS ou un DUT, dans le domaine de la création graphique ou formation informatique avec une spécialisation en graphisme.

Il pourra ensuite enchaîner la 3e année, pour acquérir une Licence professionnelle avec une spécialité création web ou développement numérique. Mais il pourra également continuer avec un Bachelor web design et communication graphique, ou un Diplôme national des métiers d’art et du design mention graphisme ou numérique.

L’avant-dernier pallier est le DSAA (Diplôme Supérieur des Arts Appliqués) design mention graphisme BAC+4.

Le sommet de la formation que vous pourrez atteindre est BAC+5, sanctionné par un DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique), option art, mais également, un Master en création numérique spécialité design d’interface.

devenir webdesigner

Qualités requises pour être un bon designer

En plus d’être un professionnel, le webdesigner est avant tout un artiste. Il doit donc être très créatif et avoir beaucoup d’imaginations afin de pouvoir proposer des contenus au top.

Il doit aussi être constamment à l’écoute de son client, et être très réactif au besoin des internautes. Pour cela, un bon sens relationnel, un esprit d’analyse et de synthèse sont de rigueur.

Le webdesigner doit être coriace, car dans ce domaine, il devra parfois retravailler plusieurs fois un projet tant que le client n’est pas satisfait.

Avoir une bonne culture web aussi est un atout, cela peut paraître évident, mais ce n’est pas toujours le cas.